ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS

Nichole Ouellette

présente

Chouchous du coq à l'âne

Arrêter le feu
Attelages de cheval
Balançoires et berceuses
Barrage sur la Batiscan
Bonheur printanier
Botaniste-bibliothécaire
Dehors !
De la rhubarbe
Fruits de la réflexion
Gomme de sapins
Grands dossiers
Herbe à chat
Introduction
Le beau lama Simba
Le dernier gardien de l'ïle
Le gobelet de métal
Les paroles manquantes
Lord Jonas
Margoulette
Mitaines de laine
Moi, j'ai 12 ans
Noël Noël Noël
Noël Noël Noël
Passage à l'an 2000
Passage à l'an 2000
Passage à l'an 2000
Publications 1997-1998
Publications 1999
Publications 2000
Père de famille
Placoteuse du village
Question sur la tourbe
Quétainement
Ramancheurs
Rigodon au plafond
Tant que tu seras là
Tarte aux pommes
Temps des sucres
Trails au Québec
Trottinette et dix roues
Truitonne joyeuse

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

Art de vivre au Québec
Chouchous du coq à l'âne

Sur cette page

Prendre son souffle

Juste un mot afin de te dire que nous serons bien triste de ne plus te lire pour un moment, mais ta décision nous la comprenons.


Calypso, sa poupée Coralie et moi, photo Jean-Bruno Ouellette-Lapointe, Saint-Jean-sur-Richelieu, le jeudi 23 septembre 1999.
Mes paysages intérieurs

Tous ces soleils que tu nous livres à nos portes couramment. Toute cette joie de vivre et cette façon de regarder les choses de notre vie courante avec des yeux tellement extraordinaire. Cette façon que tu as de nous décrire les vrais "choses" de la vie... Eh bien sûrement que tu vas nous manquer...

Prends le temps de prendre ton souffle Nichole, et sûrement que Front Page est un outil indispensable dans ton oeuvre alors lorsque tu nous reviendras, s'il-te-plaît garde notre adresse parmi les tiennes car nous avons apprécié ta sagesse depuis plus d'un an.

Merci pour tous
Monique Tremblay (et Gaétan Massicotte et Kathia et Véronique Massicotte), Saint-Prosper-de-Champlain, le lundi 7 août 2000.

Surprise

Toute une surprise, Nichole... eh bien bon ressourcement, j'ai bien hâte de te relire... à bientôt

Gisèle Lamoureux, Saint-Henri-de-Lévis, le lundi 7 août 2000.
Gisèle Lamoureux : la passion | feuille de route | Fougères, prêles et lycopodes | Se défendre contre l'herbe à poux

Réfléchir

Ca va nous manquer, mais profite en bien pour réfléchir.

Claude G. Genest, Trois-Rivières, le lundi 7 août 2000.

Vous faites partie de mon courriel

Depuis maintenant quelques années, vous faites partie de mon courriel. Savoir que vous n'y serai plus me fait quelque chose.

Je vous remercie pour toutes ces belles pages pleines de sensibilité et d'affection. Encore une fois bravo.

Salutations
Guy Gobeil, Saite-Justine, le lundi 7 août 2000.

Bon repos

Je vous souhaite un très bon repos et, SVP, merci de nous revenir rapidement...

Dominic Cleary, le lundi 7 août 2000
Développement - Marketing, La piste amérindienne - The Native Trail
http://www.autochtones.com

Perdue de vue

Bonjour ....depuis des lunes que je cherchais votre adresse... ayant eu un problème d'ordinateur j'avais perdu vos coordonnées... je suis tellement contente de vous retrouver avec toutes vos belles choses... de plus j'aimerais vous donner l'adresse de ma belle-soeur qui sera ravie de vous recevoir.

Merci et alp continuez de nous enchanter.....
Maud H. Girard, le dimanche 6 août 2000.

De la rhubarbe

J'ai lu vos pages sur Internet qui parlaient de l'herbe-à-puce, que j'ai trouvées bien intéressantes et ayant vu votre demande pour un produit qui pourrait soulager la démangeaison Je vais avoir 70 ans bientôt, dans mon jeune age j'ai attrapé l'herbe à puce quelques fois.

Comme remède une personne âgée comme moi m'avait frotté avec un bâton de rhubarbe sur les petites bulbes que j'avais sur les 2 mains et bras. En crevant les bulbes, et le jus de la rhubarbe ça chauffait un peu mais quel soulagement.

Je n'aurais jamais cru pouvoir parler de cette recette mais ça me fait bien plaisir et c'est si peu de troubles en le disant par Courriel.

Je vous laisse le bonjour et ne lâchez pas, vous faites de bon travail.
Richard Desjardins, Ancienne Lorette, le 5 août 2000.

Peut-être un remède

Je connais peut-être un "remède" qui permet de guérir plus rapidement l'herbe à puce. J'ai été affectée il y a quelques années et aucune méthode ne semblait fonctionner pour la guérison des plaies, au contraire : plus les semaines s'écoulaient et plus elles s'étendaient. En désespoir de cause, j'ai essayé l'argile verte car j'avais souvent entendu parler de ses vertus curatives. Au bout d'environ 24h00 les plaies ont cessé de couler et elles ont ensuite guéri rapidement.

Rhus radicans, herbe à la puce
Rhus radicans, questions et réponses

Mon copain a été lui aussi aux prises avec ce même problème l'année dernière, et l'utilisation de l'argile eut le même effet sur lui que sur moi. Je ne sais pas si c'est l'effet du hasard, mais je sais une chose : la prochaine fois que j'aurai une attaque à l'herbe à puce, je n'hésiterai pas une seconde... On peut se procurer l'argile dans les boutiques d'aliments naturels. Il existe également de l'argile blanche et de l'argile grise ; la verte est considérée comme étant la plus "forte". Demandez à l'employé des conseils sur la préparation de l'argile avant de l'appliquer car certaines précautions doivent être prises afin de bénéficier de tous ses bienfaits (n'utiliser aucun instrument de métal par exemple).

En espérant que cette information rendra peut-être service à quelqu'un !
France, le 29 juillet 2000.

Fleurs séchées

Je voudrais connaître des façons différentes de faire sécher des vivaces.

Merci beaucoup.
Daniel Buscemi, Montréal, le 25 juillet 2000.

Batiscanie

Je vous écris pour vous demander 2 informations :

1- Pourriez-vous me dire ce qu'est devenu le projet de barrage de Boralex? A-t-il été abandonné ou y a-t-il encore une lutte pour sauver la rivière ?

Vos nombreuses pages sur la Batiscanie sont très intéressantes et je vous en remercie au nom de tous ceux et celles qui les visitent.

2- Dans mes recherches, j'ai trouvé les origines autochtones suivantes au mot Batiscan : en langue Cri, “PATISKAM” signifierait “Là où on met le pied à côté”, en langue Montagnaise, “PATHISKAN” signifierait “Viande séchée et en charpie”. Avez-vous déjà entendu parler de ces 2 significations ?

Je m'intéresse à la Batiscan parce que je suis en train d'écrire un roman dont l'action se déroule autour d'une expédition de canot camping sur cette rivière.

Amicalement
Marcel Arteau, le jeudi 20 juillet 2000.

Marie Tenaille

Je suis flattée de voir que je suis la seule auteure de comptines de votre site ! Mais au fait, peut être ne saviez-vous pas que je suis encore vivante et que j'en écris toujours !!

Canards et nénuphars
Combien de pattes
Les cloches en voyage
Métamorphose
Pelures d'hiver
Que mets-tu dans ta soupe ?
Toboggi, tobogga, toboggan
Tout à l'envers
Vilain Matou

Félicitations aux enfants pour leurs dessins.

Bien amicalement;
Marie Tenaille, (Marie-Jacqueline Tenaille d'Estais), Paris, France, le 25 juin 2000.

Chouchous ?

chaque semaine, je publie de nouvelles chroniques dans :

ART DE VIVRE AU QUÉBEC
REGARD DES PETITES PERSONNES.

Si vous désirez être informé des parutions au sortir de l'œuf , il suffit de m'écrire un mot. Des secrets, des détails supplémentaires accompagnent mes messages. Je les réserve pour mes correspondants. Ce sont mes chouchous.

nichole ouellette

Chouchous, du coq à l'âne

Arrêter le feu ] Attelages de cheval ] Balançoires et berceuses ] Barrage sur la Batiscan ] Bonheur printanier ] Botaniste-bibliothécaire ] Dehors ! ] [ De la rhubarbe ] Fruits de la réflexion ] Gomme de sapins ] Grands dossiers ] Herbe à chat ] Introduction ] Le beau lama Simba ] Le dernier gardien de l'ïle ] Le gobelet de métal ] Les paroles manquantes ] Lord Jonas ] Margoulette ] Mitaines de laine ] Moi, j'ai 12 ans ] Noël Noël Noël ] Noël Noël Noël ] Passage à l'an 2000 ] Passage à l'an 2000 ] Passage à l'an 2000 ] Publications 1997-1998 ] Publications 1999 ] Publications 2000 ] Père de famille ] Placoteuse du village ] Question sur la tourbe ] Quétainement ] Ramancheurs ] Rigodon au plafond ] Tant que tu seras là ] Tarte aux pommes ] Temps des sucres ] Trails au Québec ] Trottinette et dix roues ] Truitonne joyeuse ]

Art de vivre au Québec

Introduction ] Boire et manger ] Chouchous, du coq à l'âne ] Courtepointe ] Coutumes et usages ] Médecine et santé ] Mots et parlures ] Plein air ] Saisons ] Savoir-faire ]


le mardi 20 juin 2000 - jeudi 17 août 2000
le lundi 5 août 2013 - le vendredi 13 février 2015
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
18 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2015 – Tous droits réservés – Revu le 2015-08-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

  florelaurentienne.com
florelaurentienne.com