ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


Marie-Andrée Brière, 5 ans, Longueuil, 2002_02_11_Briere_M_Andree_950.
un cheval avec un traîneau
moi dedans
de la viande
un arbre, le fleuve Saint-Laurent

Nichole Ouellette

présente

Histoires vraies

Bateaux-traversiers
Chemin qui marche
Chemin qui marche
Chemins, ponts de glace
Chemins, ponts de glace
Chevaux et billots
Flottage du bois
Forêt pleine de vie
Joë Vincent, batelier
Joë Vincent, sans médaille
Joë Vincent, solide gaillard
Josianne à la maternelle
Le mercredi 5 janvier 1881
Métabéroutin/St-Maurice
Moi chez le dentiste
Mort de grand-père
Origine du pain d'épices
Petite école - Corneilles
Postillon rural, le dernier
Rivière Batiscan, le parc
Rivière Batiscan, le parc
Rivière Batiscan, oust ...
Rivière, de la montagne
Saisons - Pommiers
Tempête de verglas

Papier peint

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Regards des petites personnes
Histoires vraies Chemins, ponts de glace

Chemins, ponts de glace

Jusqu'à la construction des ponts qui enjambent le fleuve Saint-Laurent, l'hiver, des chemins de glace reliaient les rives sud et nord.

Les principaux ponts de glace étaient entre Montréal et Longueuil, Québec et Lévis, Trois-Rivières et Bécancour. En fait, tant que les brise-glace ne sont pas entrés en service, il y avait partout des chemins de traverse reliant les rives du grand fleuve. Les gens voyageaient et se voisinaient d'un village à l'autre.

De décembre au début de mai

Au Québec, la glaciation survient généralement à la fin de décembre pour ne disparaître qu'à la fin d'avril, parfois même au début de mai.

« Le pont de glace prend des dimensions variées selon les années et ne se forme pas toujours de la même façon. Parfois il se compose de glaces entassées les unes sur les autres, enchevêtrées, pleines d'aspérités, on dit alors que le pont est pris en bourguignon. En d'autres circonstances, le fleuve se fige d'une seule pièce formant une surface unie comme un miroir. »

Extrait de : La petite histoire de la traverse de Lévis, Roger Bruneau,
ministère des Transports,1883, Québec.


Sherill McCormick, 5 ans, Longueuil
Un cheval qui traverse le fleuve. Les bâtons sont les pattes du traîneau. Un ballon, deux enfants avec un arbre, un soleil et de la neige.


Michaël Vézina-Michaud, 5 ans, Longueuil.
Un cheval et le chemin de glace.

Entretien des ponts de glace

De tels ponts exigent de l'entretien. Dès la formation des glaces, des centaines d'hommes munis de pelles nivellent la surface.

Afin de pouvoir maintenir le pont le plus longtemps possible, on implante des billots à intervalles réguliers, puis, en dernier lieu, le chemin de glace est balisé de sapins.

Épaisseur de la glace

Il arrive parfois que les conditions climatiques ne permettent pas la formation des ponts ou, au contraire, en quelques jours, la glace atteint une épaisseur de quelques pouces à dix pieds et plus.

Bois de chauffage et produits agricoles

Grâce aux ponts de glace sur le fleuve Saint-Laurent,  l'hiver devient la saison privilégiée pour l'acheminement du bois de chauffage et des produits agricoles. On expédie également vers les marchés des légumes, des poissons, des viandes surgelées, des volailles et autres produits.

Les ponts de glace stimulent la concurrence, accroissent les communications et favorisent la baisse des prix des denrées.

Texte adapté du récit de la Société historique du Marigot
Cahier no 22, Longueuil, décembre 1989, p. 22.


Chloé Dufour, 5 ans, Longueuil
Un cheval avec un carrosse, deux personnes veulent monter, un nuage, un soleil.


Louis Gendreau, 5 1/2 ans, Longueuil, 2002_02_11_Gendreau_Louis_800.
la calèche avec le cheval
l'eau avec des petites roches
comme des morceaux de glace
un nuage de neige avec leurs tuques
on voit à peine les personnages dans la calèche

Comment ajouter tes dessins

Si tu veux exposer dans cet espace réservé aux œuvres des enfants du monde entier, envoie-moi ton dessin par courriel.

Je te donnerai mon adresse postale sur demande.

Je souhaite connaître :
ton nom et ton âge
le nom de ta ville, de ta région, de ton pays
ton adresse de courriel
l'adresse de tes sites Internet préférés
et tout ce que tu voudras

Histoires vraies

Bateaux-traversiers ] Chemin qui marche ] Chemin qui marche ] Chemins, ponts de glace ] [ Chemins, ponts de glace ] Chevaux et billots ] Flottage du bois ] Forêt pleine de vie ] Joë Vincent, batelier ] Joë Vincent, sans médaille ] Joë Vincent, solide gaillard ] Josianne à la maternelle ] Le mercredi 5 janvier 1881 ] Métabéroutin/St-Maurice ] Moi chez le dentiste ] Mort de grand-père ] Origine du pain d'épices ] Petite école - Corneilles ] Postillon rural, le dernier ] Rivière Batiscan, le parc ] Rivière Batiscan, le parc ] Rivière Batiscan, oust ... ] Rivière, de la montagne ] Saisons - Pommiers ] Tempête de verglas ]

Regard des petites personnes

Animaux ] Chansons enfantines ] Comptines ] Comment ça marche ] Contes ] Dans le monde ] De France ] Histoires vraies ] Inventeries ] Jours de fête ] Loisirs et sports ] Noms des enfants ] Poésie et récits ] Savoir dire et faire ]


le jeudi 7 février 2002 - le vendredi 12 juin 2015
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
18 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2015 – Tous droits réservés – Revu le 2015-08-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

  florelaurentienne.com
florelaurentienne.com