ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


Colin Brazeau, 5 ans, Longueuil, 2002_03_04_Brazeau_Colin_950.

le train passe sur le pont Victoria
Une personne est tombée à l'eau
du fleuve Saint-Laurent
Joë Vincent dans son canot
sauve la personne de la noyade

Nichole Ouellette

présente

Histoires vraies

Bateaux-traversiers
Chemin qui marche
Chemin qui marche
Chemins, ponts de glace
Chemins, ponts de glace
Chevaux et billots
Flottage du bois
Joë Vincent, batelier
Joë Vincent, sans médaille
Joë Vincent, solide gaillard
Josianne à la maternelle
La mort de grand-père
Le 15 janvier 1881
Métabéroutin/St-Maurice
Moi chez le dentiste
Pain d'épices
Petite école - Corneilles
Plein de vie
Postillon rural, le dernier
Rivière Batiscan
Rivière Batiscan
Rivière Batiscan
Rivière, je te raconte
Saisons - Pommiers
Tempête de verglas

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Regards des petites personnes
Histoires vraies Le 15 janvier 1881

Le 15 janvier 1881

Le 15 janvier 1881, le magasine Canadian Illustrated News publie, en anglais, le texte qui suit :

« ... Pour s'assurer de la solidité de la glace, on avait d'abord fait tirer par des chevaux un bon nombre de wagons jusqu'au milieu du fleuve ; ensuite une locomotive les acheminait vers la rive nord (Montréal).

À la seconde tentative, la locomotive alla chercher un deuxième convoi de dix-sept wagons stationnés plus près de Longueuil que le précédent.

À la dernière tentative, la locomotive alla chercher un troisième convoi encore plus près de Longueuil. Le chauffeur sentit que le rail de droite s'enfonçait, aussitôt il cria : sauve qui peut, et sauta sur la glace sans se blesser. Avant même qu'il ait repris ses esprits, la locomotive avait disparu ne laissant derrière elle qu'une eau tourbillonnante et des traverses rompues laissées ça et là. »

Note : Canadian Illustrated News, magazine populaire du XIXe siècle publié par Georges Desbarats à Montréal, au Québec, entre 1869 et 1883.

Fin du chemin de fer sur la glace

L'hiver qui suivit fut beaucoup plus rigoureux. Le chemin de fer sur la glace put opérer du 4 janvier au 31 mars sans aucune interruption.

Après la vente de son associée, la Québec, Montréal, Ottawa and Occidental Railway, au Canadien Pacific, la compagnie South Eastern Railway, qui exploitait seule le pont de glace, connut des difficultés financières. Elle dut céder à son tour sous l'emprise du Canadian Pacific, qui conclut un accord avec la compagnie du Grand Tronc pour utiliser le pont Victoria ouvert depuis 1860. Cette transaction mit un terme au chemin de fer sur la glace.

Chevaux et locomotive

On déplaça le chemin de fer de cent cinquante pieds et la communication entre les deux rives fut rapidement rétablie. L'hiver 1882 fut plus doux que celui de 1881.

On utilisait parfois des chevaux au lieu de la locomotive. C'est ainsi que, lorsque survint un autre accident le 29 mars, un cheval et sa voiture furent entraînés au fond de l'eau, seul le conducteur réussit à s'en tirer.


Colin Brazeau, 5 ans, Longueuil, 2002_02_045_Braseau_Colin_950.

le pont Victoria
avec un train

Joë Vincent
en canot
va chercher
le monsieur
tombé dans l'eau.


Béatrice Michaud, 6 ans, Longueuil, 2002_02_04_Michaud_Beatrice_800.
le train sur la glace du fleuve
Saint-Laurent, et le rail, deux personnes
patinent sur la glace.

Dans la page des bateaux-traversiers, les dessins et les textes racontent des épisodes de la traversée du fleuve Saint-Laurent, en été et en hiver, avant la construction des ponts.

Recherches pour en savoir plus :

Le chemin de fer du Grand Tronc
Gare de Victoriaville
Le viaduc de Cap-Rouge, historique
L'aventure du chemin de fer à Montréal
En train de Saint-Jean à Laprairie en 1836
Charles Melville Hays, président du Grand Tronc, décède dans le naufrage du Titanic
Le pont Victoria, inauguration en 1860
Le plus long pont de l'Empire britannique, magnifiques photos anciennes

Textes et récits

Avec l'autorisation par courriel (2002-02-08) de Michel Pratt, président de la Société, les textes de cette page sont adaptés du récit de la Société historique du Marigot, cahier no 22, Longueuil, décembre 1989, p. 31-33.

Les dessins ont été réalisés d'après mes récits, le 23 novembre 2001 et le 15 février 2002, par des élèves de la classe maternelle de Johanne, à l'école Armand-Racicot de Longueuil.

Comment ajouter tes dessins

Si tu veux exposer dans cet espace réservé aux œuvres des enfants du monde entier, envoie-moi ton dessin par courriel.

Je te donnerai mon adresse postale sur demande.

Je souhaite connaître :
ton nom et ton âge
le nom de ta ville, de ta région, de ton pays
ton adresse de courriel
l'adresse de tes sites Internet préférés
et tout ce que tu voudras

Histoires vraies

Bateaux-traversiers ] Chemin qui marche ] Chemin qui marche ] Chemins, ponts de glace ] Chemins, ponts de glace ] Chevaux et billots ] Flottage du bois ] Joë Vincent, batelier ] Joë Vincent, sans médaille ] Joë Vincent, solide gaillard ] Josianne à la maternelle ] La mort de grand-père ] [ Le 15 janvier 1881 ] Métabéroutin/St-Maurice ] Moi chez le dentiste ] Pain d'épices ] Petite école - Corneilles ] Plein de vie ] Postillon rural, le dernier ] Rivière Batiscan ] Rivière Batiscan ] Rivière Batiscan ] Rivière, je te raconte ] Saisons - Pommiers ] Tempête de verglas ]

Regard des petites personnes

Animaux ] Chansons enfantines ] Comptines ] Comment ça marche ] Contes ] Dans le monde ] De France ] Histoires vraies ] Inventeries ] Jours de fête ] Loisirs et sports ] Noms des enfants ] Poésie et récits ] Savoir dire et faire ]


le dimanche 18 février 2002
le lundi 4 mars 2002 - le dimanche 21 juin 2015
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Louis Gendreau, 5 ans, Longueuil, 2002_02_25_Gendreau_Louis_950.

c'est le train qui passe
sur le pont Victoria

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
18 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2015 – Tous droits réservés – Revu le 2015-07-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

  florelaurentienne.com
florelaurentienne.com