ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


53º 46' 55.90" N - 78º 53' 37.83" O, Jamésie, Terres réservées aux Cris.
Chisasibi (grande rivière), village Cri, centre communautaire et son grand tipi de bois, l'édifice le plus élevé du village, le samedi 30 juillet 2005, photo Chisasibi_115_950.

Nichole Ouellette
présente

Baie-James ou Jamésie

Aménagements (notes)
Aménagements
Aménagements
Aménagements
Baie-James (Notes)
Baie James
Chapais
Chibougamau
Collines Cartwright
Lac Matagami
Lac Mistassini (notes)
Lac Mistassini
Lac Mistassini
Lac Mistassini
Lac Paradis
Lac Yasinski
Radisson
Radisson
Rivière Bell
Rivière Bignell
Rivière Chibougamau
Rivière Eastmain (Notes)
Rivière Eastmain (notes)
Rivière Eastmain
Rivière Eastmain
Rivière Opinaca
Rivière Rupert (Notes)
Rivière Rupert
Rivière Rupert
Rivière du Vieux Comptoir
Rivière Waswanipi
Route de la Baie-James
Route de la Baie-James
Route de la Baie-James
Route de la Baie-James
Route de la Baie-James
Sanctuaire Bordeleau
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
Taïga, pays moutonné
TERRES RÉSERVÉES

Aménagements Robert-Bourassa (notes)

Notes toponymiques

Flore laurentienne

Esquisse générale
Région Hudsonienne

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

ouellette001.com

Québec en photos
Nord-du-Québec

Chisasibi (grande rivière)


53º 46' 57.45" N - 78º 53' 42.50" O, Chisasibi, General Store, le samedi 30 juillet 2005. Photo Chisasibi_116_800.

C'est en 1978 qu'une entente fut conclue entre les Cris de Fort George, les différents paliers de gouvernement et Hydro-Québec pour procéder au déménagement de ce village. Situé sur l'île de Fort George à l'embouchure de la Grande Rivière, Fort George était menacé par les aménagements hydroélectriques qu'on s'apprêtait à réaliser sur le cours d'eau.

Grande rivière


53º 48' 27.7" N - 078º 56' 58.6" O,  Grande Rivière, route de Chisasibi, quelques kilomètres à l'est du village, le vendredi 29 juillet 2005. Photo Route_de_Chisasibi_002_800.

On s'entendit donc pour relocaliser à 7 km environ, en amont sur la rivière, le nouveau village auquel les Cris attribuèrent le nom de Chisasibi, qui signifie précisément la grande rivière.

Sa proximité de la centrale Robert-Bourassa (anciennement La Grande-2) à laquelle elle est reliée par la route, sa population de plus de 2 000 habitants, ses installations commerciales, administratives, hospitalières et scolaires modernes font de Chisasibi une communauté de premier plan dans le Nord québécois.

Chasse et pêche


53º 47' 54.6" N - 078º 59' 52.6" O, route de Chisasibi, camp de chasse et tipi, le samedi 30 juillet 2005. Photo Route_de_Chisasibi_010_800.

En plus cependant de cette activité socio-économique intense, les activités traditionnelles de trappage, de piégeage, de chasse et de pêche continuent de caractériser Chisasibi. La chasse à la sauvagine, entre autres, représente une source d'alimentation importante pour la population crie du village mais aussi pour la petite communauté inuite installée en permanence à Chisasibi.


53º 47' 13.1" N - 079º 04' 43.4" O, baie James, embarcations sur les rives de pierres, au bout de la route de Chisasibi, le vendredi 29 juillet 2005. Photo Chisasibi_041_800.

À part le village cri de Chisasibi établi sur les terres de catégorie 1A telles que définies dans la Convention de la Baie-James et du Nord québécois, deux entités administratives d'importance et portant aussi le nom de Chisasibi sont présentes dans l'espace environnant. Il s'agit de la municipalité de village cri établie sur les terres de catégorie 1B et de la réserve de chasse et de pêche. Les terres de catégorie 1A sont celles habitées par les membres de communautés cries : l'administration, la régie et le contrôle en ont été transférés par le Québec au gouvernement fédéral pour l'usage exclusif de la communauté autochtone qui y réside.

Quant aux terres 1B, elles sont détenues en pleine propriété par des corporations publiques formées des membres de la communauté autochtone résidant sur les terres 1A, habituellement adjacentes. Sous juridiction québécoise, chacune des corporations ne peut vendre ou céder du terrain qu'au Québec.

Texte extrait de :

Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté (Cédérom multimédia). Commission de toponymie du Québec. Les Publications du Québec, Micro-Intel 1997.

Municipalité de la Baie-James (Terres réservées aux Cris)
Index ] Baie James ] Baie James ] Baie James ] Baie James ] Baie James ] [ Chisasibi ] Chisasibi ] Chisasibi ] Chisasibi ] Mistissini (notes) ] Mistissini ] Mistissini ] Mistissini ] Mistissini ] Mistissini ] Mistissini ] Oujé-Bougoumou ] Oujé-Bougoumou ] Route de Chisasibi ] Route de Chisasibi ]

Précédente ] Index ] Suivante ]


le vendredi 26 août 2005
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-12-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com