ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


53° 45' 00" N - 077° 00' 00" O, Baie-James ou Jamésie
Aménagements Robert-Bourassa, Bouclier précambrien, forêt boréale, ce qui reste de la Grande-Rivière, de la route sur le barrage Robert-Bourassa, le jeudi 28 juillet 2005. Photo Centrale_Robert_Bourassa_013_950.

Nichole Ouellette
présente

Régions administratives

Jamésie
Kativik

Québec en photos

Baie James (notes)

Notes toponymiques

Eaux vives - eaux tranquilles

Flore laurentienne

Esquisse générale
l’intelligence de l’Homme

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée
GALERIE D'ART
ouellette001.com

Québec en photos
Nord-du-Québec

Aménagements Robert-Bourassa

Depuis le 16 octobre 1996, par décret du Gouvernement du Québec, le barrage, la centrale et le réservoir auparavant connus sous l'appellation de LG-Deux portent désormais le nom de Robert-Bourassa.

53º 47' 16.9" N - 077º 28' 10.4" O, Parc Robert-Bourassa, situé loin devant l'évacuateur de crues et le remblai du barrage, panneau/photo hommage, le jeudi 28 juillet 2005, photo Amenagements_Robert_Bourassa_035_800.

Ces toponymes rappellent ainsi la contribution de cet homme à titre de vingt-deuxième premier ministre du Québec (1970-1976) et qui le fut à nouveau de 1985 à 1994. L'exploitation des ressources hydroélectriques a été au cœur de la vision du développement économique du Québec encouragée par Robert Bourassa, que l'histoire retiendra comme étant le « père de la Baie-James ».

C'est en avril 1971 qu'il a annoncé le projet de recueillir l'énergie de la Grande Rivière dans le Nord-du-Québec. Le barrage et la centrale Robert-Bourassa sont situés à 117 km de l'embouchure de cette rivière du côté est de la baie James. Plus long barrage au Québec, il mesure 2 836 m de long et 162 m de haut; sa largeur en crête est de 9 m, alors que celle de sa base est de l'ordre de 800 m.


53° 47' 00" N - 077° 26' 30" O, à droite, digue de remblai du barrage Robert-Bourassa, le jeudi 28 juillet 2005, photo Amenagements_Robert_Bourassa_010_800_200.

C'est entre 1973 et 1981 que se sont échelonnés les travaux de construction du barrage et de la centrale. Les équipements sont entourés d'un ensemble de digues de remblai, dont la longueur dépasse 25 km et dont la hauteur varie de 1 à 66 m. Les dimensions considérables de ces aménagements se justifient par l'arrivée des eaux détournées des rivières Eastmain et Opinaca, en provenance du sud, et du réservoir de Caniapiscau, à l'est.


53º 45' 36.1" N - 077º 34' 5.8" O, réservoir et aménagements hydroélectriques Robert-Bourassa, du belvédère du réservoir, le jeudi 28 juillet 2005. Photo Amenagements_Robert_Bourassa_037_800_200.

Le réservoir qui s'étend derrière les digues et le barrage atteint une superficie de 2 835 km².


53° 47' 00" N - 077° 26' 30" O, évacuateur de crues du barrage Robert-Bourassa, le jeudi 28 juillet 2005, photo Amenagements_Robert_Bourassa_018_800_200.

L'évacuateur de crues du barrage a une capacité de 16 000 m³/s, soit près du double du débit moyen du fleuve Saint-Laurent, à la hauteur de Montréal. La centrale Robert-Bourassa est installée à 145 m sous terre, dans une caverne de 483 m de long, 25 m de large et 45 m de haut; on y retrouve seize groupes turbines - alternateurs qui, sous une hauteur de chute de 137 m, ont une puissance maximale de 333 MW chacun ou de 5 328 MW au total. En 1992, à la suite de travaux qui ont porté sa puissance totale à 7 326 MW par l'ajout de six groupes turbines - alternateurs, cette centrale, déjà la plus grande centrale souterraine au monde, est devenue aussi la deuxième, toutes catégories, en ce qui a trait à la production annuelle.


53° 46' 55" N - 077° 31' 58" O, centrale Robert-Bourassa, centrale hydroélectrique installée sur la Grande-Rivière, infrastructures extérieures. Visite guidée gratuite, en autocar, le jeudi 28 juillet 2005, photo Amenagements_Robert_Bourassa_005_800_200.

L'aménagement hydroélectrique Robert-Bourassa, quoique le plus important, n'est pas le seul du complexe hydroélectrique du bassin de la Grande Rivière. Il faut ajouter ceux qui sont reliés aux centrales La Grande-Un, La Grande-Trois, La Grande-Quatre, Laforge-Un, Laforge-Deux et Brisay. L'ensemble de ces centrales représente une puissance installée supérieure à 15 000 MW et plus de 50 % de l'énergie produite par l'ensemble des centrales d'Hydro-Québec.

Texte extrait de :

Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté (Cédérom multimédia). Commission de toponymie du Québec. Les Publications du Québec, Micro-Intel 1997.

Municipalité de la Baie-James
Index ] [ Aménagements (notes) ] Aménagements ] Aménagements ] Aménagements ] Baie-James (Notes) ] Baie James ] Chapais ] Chibougamau ] Collines Cartwright ] Lac Matagami ] Lac Mistassini (notes) ] Lac Mistassini ] Lac Mistassini ] Lac Mistassini ] Lac Paradis ] Lac Yasinski ] Radisson ] Radisson ] Rivière Bell ] Rivière Bignell ] Rivière Chibougamau ] Rivière Eastmain (Notes) ] Rivière Eastmain (notes) ] Rivière Eastmain ] Rivière Eastmain ] Rivière Opinaca ] Rivière Rupert (Notes) ] Rivière Rupert ] Rivière Rupert ] Rivière du Vieux Comptoir ] Rivière Waswanipi ] Route de la Baie-James ] Route de la Baie-James ] Route de la Baie-James ] Route de la Baie-James ] Route de la Baie-James ] Sanctuaire Bordeleau ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] Taïga, pays moutonné ] TERRES RÉSERVÉES ]

Index ] Suivante ]

le vendredi 12 août 2005
constante mouvance de mes paysages intérieurs


 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
17 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2014 – Tous droits réservés – Revu le 2014-10-11
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

  florelaurentienne.com
florelaurentienne.com