ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


45° 46' 10,0" N - 071° 56' 27,0", MRC Les Sources
Asbestos (Ville), mine d'amiante Jeffrey, d'un promontoire aménagé au bout d'une rue, le dimanche 14 juillet 2002, 20020711_21_950.

Nichole Ouellette

présente

Les Sources

Asbestos, mine Jeffrey
Wotton, origine

Formations géologiques

Notes toponymiques

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

ouellette001.com

Québec en photos
Les Sources Asbestos, mine Jeffrey

Origine et signification

La première attestation connue du toponyme Asbestos remonte à 1884, date à laquelle il a été attribué à un bureau de poste nouvellement créé avant d'être transféré à la municipalité de village située à environ 50 km de Sherbrooke et érigée en 1899, laquelle devait obtenir son statut de ville en 1939.

Le nom choisi par des propriétaires de mines d'amiante, et duquel on a tiré le gentilé Asbestrien, souligne l'importante ressource locale que constitue l'amiante. En effet, dès 1879, Evan William, un prospecteur, découvre l'existence de la fibre d'amiante sur les terres de Charles Webb. Sa mise en exploitation, par la compagnie Canadian Johns-Manville, remonte à 1881.

Le puits minier qui en a résulté s'étend présentement sur près de 6 km² et sa profondeur atteint 350 m, ce qui en fait la plus grande mine d'amiante à ciel ouvert du monde. Cet important gisement a valu à Asbestos le titre de Capitale de l'amiante. Asbestos est un mot anglais dérivé du grec et signifiant incombustible.


Mine d'amiante Jeffrey, à Asbestos, jumelage des deux photos de cette page

Rigoureusement parlant, asbestos se traduit par asbeste, qui est le minéral proprement dit, alors qu'amiante désigne le minerai. On en distingue deux types : l'amiante de serpentine, généralement appelée chrysotile (c'est la variété exploitée au Québec), et l'amiante d'amphibole ou asbeste. Au cours des dernières années, la fibre d'amiante, malgré son extraordinaire propriété de résister à la chaleur, a connu d'importants problèmes en raison de la maladie qu'elle provoque chez les mineurs, l'amiantose, variété d'affection pulmonaire. Ces difficultés, combinées à une baisse de la demande mondiale, ont contribué au ralentissement de la production.


45° 46' 10,0" N - 071° 56' 27,0", MRC Les Sources
Asbestos (Ville), mine d'amiante Jeffrey, d'un promontoire aménagé au bout d'une rue, le dimanche 14 juillet 2002,; 20020711/20.

La nouvelle ville d'Asbestos a été créée le 8 décembre 1999. Elle est issue du regroupement de la ville d'Asbestos et de la municipalité de Trois-Lacs. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne ville d'Asbestos.

Texte extrait de :

Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté (Cédérom multimédia). Commission de toponymie du Québec. Les Publications du Québec, Micro-Intel 1997.

Safari en Westfalia

Les Sources

[ Asbestos, mine Jeffrey ] Wotton, origine ]

Estrie

Le Granit ] Le Haut-Saint-François ] Le Val-Saint-François ] Les Sources ] Memphrémagog ] Sherbrooke ]


le vendredi 13 décembre 2002 - le mardi 12 janvier 2016
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-12-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com