ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS

Plantes sauvages du Québec


Rhus radicans Linné. ― Sumac grimpant. ― Herbe à la puce, Bois de chien. ― (Poison ivy), fruits et feuilles. 46 34' 49.3.3" N - 072 08' 30.5" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade, domaine Quessy, 07:50 le vendredi 21 mai 2010, photo Rhus_radicans_013_1024.

Nichole Ouellette
présente

Flore laurentienne

Index
Aster novae-angliae
Bidens beckii
Chrysanthemum
Cypripedium acaule
Cypripedium calceolus
Cypripedium reginae
Erigeron annuus
Erytronium americanum
Fragaria virginiana
Frère Alexandre
Iris versicolor
Iris vivant
Osmunda claytoniana
Prunus pensylvanica
Rosa  Rosier
Rhus radicans
Rhododendron canadense
Rhododendron canadense
Rhus typhina
Taraxacum officinale
Ulmus sp.
Viburnum trilobum
Viola septentrionalis

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée
GALERIE D'ART

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Papier peint
Flore laurentienne

Flore laurentienne

Famille ― ANACARDIACÉES

RHUS Linné. ― SUMAC. ― Clef des espèces

Rhus radicans Linné. ― Sumac grimpant. ― Herbe à la puce, Bois de chien. ― (Poison ivy).

L'herbe à la puce croît plus généralement dans les lieux ouverts, les champs, le bord des chemins, les clairières. On la rencontre aussi, mais moins fréquemment, dans les bois épais où elle prend une forme grimpante et se soutient sur le tronc des arbres. Pour combattre cette plante il faut la déraciner, car toute autre mesure demanderait à être répétée et continuée longtemps. On détruit les tiges en les arrosant avec un mélange d'une partie d'acide sulfurique commercial dans seize parties d'eau. Ajoutons un mot sur le traitement des cas d'empoisonnement. Les lavages à 1'eau n'enlèvent pas l'huile. II faut brosser vigoureusement les parties affectées avec de 1'eau et du savon de castille (pour dissoudre le toxicodendrol). Le mode le plus efficace est de frotter énergiquement et à plusieurs reprises avec une solution alcoolique d'acétate de plomb. L'application doit être faite sans retard, car une fois les premiers symptômes apparus, il n'y a plus qu'à laisser la guérison s'opérer d'elle-même. Nous ne dirons rien ici des innombrables remèdes populaires qui paraissent aussi inefficaces les uns que les autres. Le plus raisonnable semble être 1'usage du « soda à pâte » (bicarbonate de soude), agent saponificateur du toxicodendrol, que les flotteurs de bois de la Nouvelle-Angleterre portent avec eux pour s'en servir à 1'occasion.

Extrait de la Flore laurentienne, p. 392

Papiers peints

Animaux ] Art ] Enfants ] Flore laurentienne ] Gourmandise ] Le pays ] Noir et blanc ] Patrimoine bâti ] Plein air ] Royaume de l'eau ]

Précédente ] Index ] Suivante ]


le samedi 23 juin 2001 - le mardi 29 mai 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs


Fruits : Rhus radicans Linné. - Sumac grimpant. - Herbe à la puce, Bois de chien. - (Poison Ivy). Rive du fleuve Saint-Laurent, Grondines (Québec) Canada, le vendredi 13 octobre 2000, photo 001009/20.

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
17 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2014 – Tous droits réservés – Revu le 2014-07-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

  florelaurentienne.com
florelaurentienne.com