ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS

Plantes sauvages du Québec


Cypripedium calceolus Linné. 46° 38' 15,5" N - 72° 06' 14,2" O, Capitale-Nationale, MRC Portneuf, Deschambault-Grondines, Grondines-Station, 4e rang, le mercredi érablière riche, le 8 juin 1994, photo Cypripedium_calceolus_940608_27_1024.

Nichole Ouellette
présente

Flore laurentienne

Index
Aster novae-angliae
Bidens beckii
Chrysanthemum
Cypripedium acaule
Cypripedium calceolus
Cypripedium reginae
Erigeron annuus
Erytronium americanum
Fragaria virginiana
Frère Alexandre
Iris versicolor
Iris vivant
Osmunda claytoniana
Prunus pensylvanica
Rosa  Rosier
Rhus radicans
Rhododendron canadense
Rhododendron canadense
Rhus typhina
Taraxacum officinale
Ulmus sp.
Viburnum trilobum
Viola septentrionalis

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée
GALERIE D'ART

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Papier peint
Flore laurentienne

Cypripedium calceolus Linné. — Cypripède soulier. — Sabot de la Vierge. — (Yellow Lady's-slipper).

Les rhizomes de cette espèce, ainsi que ceux du C. reginae, ont été récoltés par les herboristes et les Indiens pour fins médicinales. Ils contiennent des huiles, des résines et des tannins. L'infusion ou l'extrait sont des excitants nerveux. Ces produits sont d'ailleurs peu ou point usités aujourd'hui. La plante passe aussi pour provoquer des toxicodermies à la façon du C. reginae.


Cypripedium calceolus Linné. 46° 38' 15,5" N - 72° 06' 14,2" O, Capitale-Nationale, MRC Portneuf, Deschambault-Grondines, Grondines-Station, 4e rang, érablière riche, le le mercredi 8 juin 1994, photo Cypripedium_calceolus_940528_24_800.

— Le labelle est si fortement gonflé qu'il oppose de la résistance ! à la pression, à la façon d'une vessie soufflée. Il commence toujours à se flétrir par une plaque translucide située au bas de la partie postérieure. La grande beauté de l'espèce réside à la fois dans la riche verdure de la tige et des feuilles, l'or vif des fleurs, et la spirale flottante des pétales latéraux.

Extrait de la Flore laurentienne, p. 820, 821

Papiers peints

Animaux ] Art ] Enfants ] Flore laurentienne ] Gourmandise ] Le pays ] Noir et blanc ] Patrimoine bâti ] Plein air ] Royaume de l'eau ]

Précédente ] Index ] Suivante ]


le vendredi 8 mai 1998 - le mercredi 23 mai 2012
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
17 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2014 – Tous droits réservés – Revu le 2014-04-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

  florelaurentienne.com
florelaurentienne.com