ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


47° 25' 34.3" N - 070° 18' 57.4" O, Bouclier canadien, chaine montagneuse des Laurentides, section maritime du fleuve Saint-Laurent, Capitale Nationale, MRC Charlevoix, L'Isle-aux-Coudres (Municipalité), Pointe du Bout d'en Bas (Cap), le lundi 2 août 2004. Photo L_Isle_aux_Coudres_023_950.

Note :L'extrémité nord-est de l'île aux Coudres se termine par une pointe appelée Pointe du Bout d'en Bas par opposition à l'autre extrémité de l'île que l'on nomme Le Bout d'en Haut. La pointe du Bout d'en Bas s'appelait aussi autrefois Pointe de la Baleine.

Nichole Ouellette

présente

Le Fjord-du-Saguenay

Ferland-et-Boilleau
Ferland-et-Boileau
Ferland-et-Boileau
Ferland-et-Boileau
Les Laurentides
Monts-Valin, parc national
Sainte-Rose-du-Nord
Sainte-Rose-du-Nord

Québec en photos

Notes toponymiques

Flore laurentienne

Région laurentienne

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

ouellette001.com

Québec en photos
Saguenay–Lac-Saint-Jean – Le Fjord-du-Saguenay

Laurentides

La chaîne montagneuse des Laurentides, de 500 à 900 m d'altitude, constitue, au Québec, le rebord méridional du Bouclier canadien depuis le lac Témiscamingue jusqu'au Labrador.


47° 13' 46.9" N - 072° 09' 06.4" O, Bouclier canadien, chaine montagneuse des Laurentides, Capitale Nationale, MRC Portneuf, Linton (Lieu non organisé), lac O'Neil, ZEC de la Rivière-Blanche, le jeudi 27 mai 2004, 15 h 14. Photo Lac_O_Neil_071_800_300.

À partir de Hull, ce massif s'incurve vers le nord-est, en arrière de Lachute, passe à Saint-Jérôme, au nord de Joliette, à Shawinigan, à Grand-Mère et rejoint la rive gauche du Saint-Laurent au nord-est de la ville de Québec, au cap Tourmente.


48° 14' 15.7" N - 070° 06' 10.5" O, Bouclier canadien, chaine montagneuse des Laurentides, SaguenayLac-Saint-Jean, MRC Le Fjord du Saguenay, Petit-Saguenay (Municipalité), chaine montagneuse des Laurentides, embouchure de la rivière Petit-Saguenay et fjord du Saguenay, le dimanche 3 juillet 2005, photo Riviere_Petit_Saguenay_003_800_300.

Il forme l'arrière-pays de la Côte-Nord, au delà du Saguenay. Les points culminants atteignent 960 m au nord de Montréal et plus de 1 170 m au nord de Québec.

L'historien François-Xavier Garneau est le créateur du nom de lieu Laurentides.

Dans son Histoire du Canada (1845), il écrit « Cette chaîne n'ayant pas de nom propre et reconnu, nous lui donnons celui de Laurentides qui nous paraît bien adapté à la situation de ces montagnes qui suivent une direction parallèle au Saint-Laurent. »

Entre autres dérivés de Saint-Laurent, il faut citer Laurentien, Laurentidien, Laurentie, Translaurentie.


46º 35' 56.7" N - 072º 19' 02.2 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper (municipalité de paroisse), rang Saint-Augustin (route n° 159), terre agricole ensemencée de maïs, maisons et bâtiments de ferme, équipements agricoles, croix de chemin, en arrière plan, la chaîne montagneuse des Laurentides, le dimanche 3 mai 2009, photo Rang_St_Augustin_015_800.

Antérieurement, des parties de ce massif avaient porté des noms spécifiques : Monts Pirénées ; Monts Trinité ; Monts Pelés ; Pays d'en Haut. L'appellation Laurentides connaît très tôt après sa création en 1845 la faveur du public. Elle sert à déterminer, en particulier, des entités et espaces géographiques du territoire. Par exemple, la municipalité du village de Saint-Lin (1856), dans la circonscription de L'Assomption, prend le nom de Ville des Laurentides en 1883. De même, au nord de Québec, le parc des Laurentides – maintenant la réserve faunique du même nom – est créé en 1895.

Le nom Laurentides s'applique notamment à une région administrative située au nord de Montréal ; à la municipalité régionale de comté des Laurentides ; à un centre éducatif forestier à Saint-Faustin, dans la MRC des Laurentides ; à une zone d'aménagement et de conservation dans la MRC de La Côte-de-Beaupré ; à une circonscription électorale municipale de la municipalité de Prévost, dans la MRC de La Rivière-du-Nord.

La municipalité de la paroisse de Notre-Dame-des-Laurentides, au nord de Québec, érigée en 1910 et devenue ville en 1965, a fusionné à celle de Charlesbourg en 1976, où le nom désigne maintenant une circonscription électorale municipale.

Texte extrait de :

Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté (Cédérom multimédia). Commission de toponymie du Québec. Les Publications du Québec, Micro-Intel 1997.

Le Fjord-du-Saguenay

Ferland-et-Boilleau ] Ferland-et-Boileau ] Ferland-et-Boileau ] Ferland-et-Boileau ] [ Les Laurentides ] Monts-Valin, parc national ] Sainte-Rose-du-Nord ] Sainte-Rose-du-Nord ]

SaguenayLac-Saint-Jean

Lac-Saint-Jean-Est ] Le Domaine-du-Roy ] Le Fjord du Saguenay ] Maria-Chapdelaine ]


le lundi 16 avril 2007 - le lundi 11 février 2013
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
18 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2015 – Tous droits réservés – Revu le 2015-03-29
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

  florelaurentienne.com
florelaurentienne.com