ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


47° 25' 34.3" N - 070° 18' 57.4" O, Bouclier canadien, chaine montagneuse des Laurentides, section maritime du fleuve Saint-Laurent, Capitale Nationale, MRC Charlevoix, L'Isle-aux-Coudres (Municipalité), Pointe du Bout d'en Bas (Cap), le lundi 2 août 2004. Photo L_Isle_aux_Coudres_023_950.

Note :L'extrémité nord-est de l'île aux Coudres se termine par une pointe appelée Pointe du Bout d'en Bas par opposition à l'autre extrémité de l'île que l'on nomme Le Bout d'en Haut. La pointe du Bout d'en Bas s'appelait aussi autrefois Pointe de la Baleine.

Nichole Ouellette

présente

Le Fjord-du-Saguenay

Ferland-et-Boilleau
Ferland-et-Boileau
Ferland-et-Boileau
Ferland-et-Boileau
Les Laurentides
Monts-Valin, parc national
Sainte-Rose-du-Nord
Sainte-Rose-du-Nord

Québec en photos

Notes toponymiques

Flore laurentienne

Région laurentienne

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée
GALERIE D'ART

ouellette001.com

Québec en photos
Saguenay–Lac-Saint-Jean – Le Fjord-du-Saguenay

Laurentides

La chaîne montagneuse des Laurentides, de 500 à 900 m d'altitude, constitue, au Québec, le rebord méridional du Bouclier canadien depuis le lac Témiscamingue jusqu'au Labrador.


47° 13' 46.9" N - 072° 09' 06.4" O, Bouclier canadien, chaine montagneuse des Laurentides, Capitale Nationale, MRC Portneuf, Linton (Lieu non organisé), lac O'Neil, ZEC de la Rivière-Blanche, le jeudi 27 mai 2004, 15 h 14. Photo Lac_O_Neil_071_800_300.

À partir de Hull, ce massif s'incurve vers le nord-est, en arrière de Lachute, passe à Saint-Jérôme, au nord de Joliette, à Shawinigan, à Grand-Mère et rejoint la rive gauche du Saint-Laurent au nord-est de la ville de Québec, au cap Tourmente.


48° 14' 15.7" N - 070° 06' 10.5" O, Bouclier canadien, chaine montagneuse des Laurentides, SaguenayLac-Saint-Jean, MRC Le Fjord du Saguenay, Petit-Saguenay (Municipalité), chaine montagneuse des Laurentides, embouchure de la rivière Petit-Saguenay et fjord du Saguenay, le dimanche 3 juillet 2005, photo Riviere_Petit_Saguenay_003_800_300.

Il forme l'arrière-pays de la Côte-Nord, au delà du Saguenay. Les points culminants atteignent 960 m au nord de Montréal et plus de 1 170 m au nord de Québec.

L'historien François-Xavier Garneau est le créateur du nom de lieu Laurentides.

Dans son Histoire du Canada (1845), il écrit « Cette chaîne n'ayant pas de nom propre et reconnu, nous lui donnons celui de Laurentides qui nous paraît bien adapté à la situation de ces montagnes qui suivent une direction parallèle au Saint-Laurent. »

Entre autres dérivés de Saint-Laurent, il faut citer Laurentien, Laurentidien, Laurentie, Translaurentie.


46º 35' 56.7" N - 072º 19' 02.2 O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Saint-Prosper (municipalité de paroisse), rang Saint-Augustin (route n° 159), terre agricole ensemencée de maïs, maisons et bâtiments de ferme, équipements agricoles, croix de chemin, en arrière plan, la chaîne montagneuse des Laurentides, le dimanche 3 mai 2009, photo Rang_St_Augustin_015_800.

Antérieurement, des parties de ce massif avaient porté des noms spécifiques : Monts Pirénées ; Monts Trinité ; Monts Pelés ; Pays d'en Haut. L'appellation Laurentides connaît très tôt après sa création en 1845 la faveur du public. Elle sert à déterminer, en particulier, des entités et espaces géographiques du territoire. Par exemple, la municipalité du village de Saint-Lin (1856), dans la circonscription de L'Assomption, prend le nom de Ville des Laurentides en 1883. De même, au nord de Québec, le parc des Laurentides – maintenant la réserve faunique du même nom – est créé en 1895.

Le nom Laurentides s'applique notamment à une région administrative située au nord de Montréal ; à la municipalité régionale de comté des Laurentides ; à un centre éducatif forestier à Saint-Faustin, dans la MRC des Laurentides ; à une zone d'aménagement et de conservation dans la MRC de La Côte-de-Beaupré ; à une circonscription électorale municipale de la municipalité de Prévost, dans la MRC de La Rivière-du-Nord.

La municipalité de la paroisse de Notre-Dame-des-Laurentides, au nord de Québec, érigée en 1910 et devenue ville en 1965, a fusionné à celle de Charlesbourg en 1976, où le nom désigne maintenant une circonscription électorale municipale.

Texte extrait de :

Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté (Cédérom multimédia). Commission de toponymie du Québec. Les Publications du Québec, Micro-Intel 1997.

Le Fjord-du-Saguenay

Ferland-et-Boilleau ] Ferland-et-Boileau ] Ferland-et-Boileau ] Ferland-et-Boileau ] [ Les Laurentides ] Monts-Valin, parc national ] Sainte-Rose-du-Nord ] Sainte-Rose-du-Nord ]

SaguenayLac-Saint-Jean

Lac-Saint-Jean-Est ] Le Domaine-du-Roy ] Le Fjord du Saguenay ] Maria-Chapdelaine ]


le lundi 16 avril 2007 - le lundi 11 février 2013
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
17 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2014 – Tous droits réservés – Revu le 2014-08-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

  florelaurentienne.com
florelaurentienne.com