ouellette001.com

nichole@ouellette001.com


Magma en fusion, Chinese ink – Encre de Chine - Rising Stonehenge Cream Paper - 250 GSM - 22 x 30 in. - 55,88 x 76,2 cm - 100% cotton fibers - acid-free - sheet has two deckle edges, 46º 35' 53.1" N - 072º 015' `39.0" O., Saint-Prosper-de-Champlain, le mardi 2 août 2022, 2022_magma_009_950_633.

ouellette001.com

Québec en photos
Côte-Nord – La Haute-Côte-Nord

André Tremblay
1941 - 25 octobre 2022 Hôtel-Dieu, Québec

à Tadoussac sous influences
des vapeurs du fjord du Saguenay
des humeurs du fleuve Saint-Laurent

ancré au Nord
à la roche-mère
du Bouclier canadien

entre les Dunes
la forêt et l'aurore boréales
la glace et l'eau

balayé par les vents
charrié par les marées
battu par les vagues

géniteur de projets
d’actions
de changements

d'épopées et de légendes
de palabres en tirades engagées
touché et touchant

ouvert résiliant tolérant
tempêteux fragile
jamais sage ni soumis

comprenez bien
je vous parle de l'aubergiste
André Tremblay (1941-2022)

un Tremblay de cette magnitude
laisse des empreintes
qui ne s’effacent pas


Saint-Prosper-de-Champlain le lundi 31 octobre 2022


André Tremblay 2022, photo Shirley Kennedy, à l'auberge de Tadoussac, publiée dans Le Haute-Côte-Nord, publication le 26 octobre 2022, Andre_Tremblay_950_633.

Émilie Lemieux

Témoignage d'Émilie Lemieux
texte intégral

C’était le 27 décembre
Clément et moi étions venus aux Dunes de Tadoussac pour y faire du skiparapente. Il neigeait a plein ciel cette journée-là, c’était magnifique. Nous avons descendu, remonté, descendu et remonté encore et ce, jusqu’à noirceur…. Pour enfin réaliser que notre camion était enseveli sous la neige, pas moyen de le bouger. Nous avons alors décidé de manger un peu et attendre “ que quelqu’un arrive”… Ce fut la charrue, merci mon dieu !!!

Toutefois, pendant que nous cuisinions, nous avons mis la batterie a plat… La charrue salvatrice, nous donna un lift jusqu’a l’auberge en nous disant: “Demande a André si tu peux emprunter ses câbles a booster”

J’étais loin de m’attendre a ce que ma vie sois transformée a jamais cette journée la! Loin de m’attendre que je venais d’atterrir dans un tout autre univers; celui d’André Tremblay allias Dédé!

Y’avait du monde dans cabane pis une frénésie palpable. Quelque chose se préparait, quelque chose de gros.

On est allé récupérer notre camion (campeur) pis on a décidé de prendre un verre (une brosse) pis de rester dormir…. Nous sommes retourné chez nous, le 3 janvier !

Un party de Jour de l’An qui dure une semaine, un escalier qui se remonte dans le plafond, des musiciens qui jouent jour et nuit ! Un bar qui offre de la boisson gratuite, une table où il y a de la place pour tout le monde (même quand y en a pu). Une ambiance familiale créée par du monde qui ne se connaisse pas. Des jeux, de la glissade, une patinoire, des tournois de hockey, name it !!!

Perd pas ta tuque parce que tu vas devoir emprunter celle d’un autre… On était combien déjà ? 100, 120… peut-être 200 ? On a perdu le compte, notre tuque, un peu de notre dignité pis plusieurs mitaines !

Dédé c’est l’auberge pis l’auberge c’est Dédé !!
Un univers de possible et de folie créé par un homme déterminé qui n’accepte pas “non” comme une réponse. Un homme humble et simple aux ambitions plus grandes que la plus grande des marées. La communauté est tellement importante pour lui que rarement il parle à la première personne, “Je” ne sort pas souvent de sa bouche. Dédé utilise “On” la majorité du temps!

Leader, rassembleur, créateur de rencontres
Des projets, y’en a, pis quand on aura pu, on va n’inventer ! Leader, rassembleur, créateur de rencontres, d’événements. Philosophe a ses heures (surtout après que le bar est fermé, que tu sois fatigué pis que t’ailles toute ton ménage à faire… Dédé, lui, trouvait que c’était un bon moment pour réfléchir, discuter et te demander ton avis sur comment on pourrait refaire le monde ? !

Dédé a besoin d’être entendu, de véhiculer des idées… Il a besoin de brasser les choses et d’emmener les gens à réfléchir ! Pas de trouble, on va imprimer un journal !

Il aimait le chaos
Broche à foin que plusieurs décriront la manière à laquelle Dédé menait sa barque. Moi je pense plutôt qu’il aimait le chaos. Quand les choses allaient trop bien, Dédé s’ennuyait. Faque, les deux roues pis la tête blanche arrivaient avec soi avec un grain de sable, soit un bâton dépendant comment l’harmonie régnait! Après tout, le Big Bang est né du chaos ?

Dédé est un fervent gardien de la tradition et des valeurs québécoises. Les soupers communautaires sont des moments privilégiés pour lui. C’est important qu’on s’assoie tous ensemble, en même temps, au tour de la même table, qu’on mange la même chose, qu’on partage, qu’on se retrouve !

Je me sens privilégiée d’avoir eu l’opportunité de côtoyer Dédé et d’avoir fait partie de cet univers unique. Un endroit où chacun est respecté dans son intégrité et à la capacité de poursuivre son rêve. Un endroit où tu es important et on a besoin de toi.;

L’auberge, c’est la maison du possible, ou peut-être de l’impossible ? Un modèle de business qui ne tient pas la route mais qui fonctionne ! Rare sont ces business ou la finalité réside dans la croissance des relations humaines. Ou le succès d’un événement se calculant en sourires et souvenirs résultants.

Pis l’argent elle, ben est juste utile à garder le navire à flot
L’important, ce sont les rencontres.

On dit souvent que personne n’est irremplaçable et ben Dédé, homme d’exception, est celui qui définit la règle. T’auras essayé, pis essayé encore de trouver de la relève, un second in command, malheureusement l’immensité du rêve fait peur ! Un endroit où les limites sont faites pour être repoussées … ça se gère comment ça ? Tu nous l'a assez répété, ON FAIT QUOI AVEC CA ?

Ben on est rendu là ! C’est à notre tour de te faire honneur et de valider tes enseignements communautaires ! De laisser tomber le “Je” et de s’oublier un peu. Peut-être que si nous commençons par utiliser “ON” nous aurions un commencement de début?

Il est temps de tester la solidité de notre communauté et de travailler ensemble, dans un objectif collectif afin d’assurer la perpétuité de ton œuvre !

Enfin, depuis tellement longtemps tu souhaites extensionner la saison à Tadou, cette année tu auras réussi !! Il fallait que tu partes juste après la fermeture des dernières infrastructures estivales. Comme si, pour une première fois, on testait les limites, sans toi.

C quoi QU’ON fait avec ça ?
Je t’entends dire: ” Ben oui, chu parti, faque, c quoi QU’ON fait avec ça ? Il faut qu’on bouge, qu’on s’organise.

Comme quoi, tu es parti comme tu as vécu, fidèle à toi-même en saupoudrant un peu de sable dans l’engrenage !

Je tiens à transmettre mes plus sincères condoléances a ses enfants Alexis, Yohann et Morgane ainsi qu`à ses proches. Je nous souhaite mes plus profondes sympathies, à nous tous, qui pleurent ton départ !

Message et autorisation de publier Émilie Lemieux
le dimanche 30 octobre 2022, sur Facebook

Nichole Ouellette

présente

Haute-Côte-Nord : [ André Tremblay ] Fjord du Saguenay (Notes) ] Fjord du Saguenay ] Fjord du Saguenay ] Les Escoumins (Notes) ] Les Escoumins ] Les Escoumins ] Les Escoumins (notes) ] Longue-Rive ] Longue-Rive ] Longue-Rive ] Longue-Rive ] Portneuf-sur-Mer ] Sacré-Cœur ] Saint-Laurent maritime ] Tadoussac (Notes) ] Tadoussac ] Tadoussac, dunes ] Tadoussac, dunes ] Tadoussac ] Tadoussac ] Tadoussac ] Tadoussac AJT ] Tadoussac AJT ] Tadoussac AJT ] Tadoussac AJT ] Tadoussac AJT ]

Côte-Nord : Le Golfe-du-St-Laurent ] Caniapiscau ] La Haute-Côte-Nord ] Manicouagan ] Minganie ] Sept-Rivières ]

ouellette001.com : CARTE DU SITE ] Art de vivre au Québec ] Infos et services ] Photos choisies ] Québec en photos ] Racines et sentiers ] Regards d'enfants ] À propos ] À LA UNE ]


le lundi 31 octobre 2022
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
Copyright © 1997-2023 – 26 ans – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens  – Tous droits réservés – Revu le 2023-02-01

recensement
des richesses végétales naturelles
VALLÉE DU FLEUVE SAINT-LAURENT