ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS

Nichole Ouellette

présente

Mots et parlures

Droit de parole
Français, langue vivante
Grange en démanche
Placoteux au village
Sacres et blaphèmes
Temps des sucres

Regards des petites personnes

Une médaille

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Art de vivre au Québec
Mots et parlures Français langue vivante
par Réal Boivert, président de la S.S.J.B. de la Mauricie

Des idées claires

D'aucuns prétendent que notre langue est exigeante. Ce n'est pas vrai. C'est nous qui le sommes. Nous souhaitons être précis et nuancés, rigoureux et pondérés, inspirés, vivants et sensibles. Cela parce que nous voulons comprendre, convaincre, réussir, aimer et être aimés. Nous sommes exigeants parce que nous souhaitons exprimer des idées claires et dire des choses justes. Nous sommes exigeants parce que, à l'instar de tous ceux qui parlent fièrement leur langue, nous sommes appliqués, méthodiques, méticuleux, ordonnés, soignés et systématiques. Autant de qualités qui sont un gage de réussite, quel que soit notre domaine d'intervention, que ce soit celui des arts, de la science ou des affaires.

Langue vivante

Notre langue donc n'est pas exigeante, elle est vivante. Elle évolue et s'adapte à la société qui l'utilise. De façon à en témoigner, la SSJB de la Mauricie a modifié au fil des ans son concours Le français à l'affiche car en effet, la réalité commerciale a beaucoup changé et les moyens de rejoindre la clientèle se sont diversifiés. La création du Prix @rrobas, décerné à un commerce ou à un organisme présentant un français de qualité ou des efforts manifestes pour favoriser l'usage du français, est notre façon de reconnaître les mérites dans un nouveau secteur des communications.


Les lauréats 2002 du concours Le français à l'affiche : Dominic Gauthier de la Terrasse-café  Bistro, prix du public, Réal Boisvert, président de la SSJB de la Mauricie,  représente Concept maximum  cardio, prix pour la présence du français, Nichole Ouellette, de ouellette001.com,  prix @rrobas, Marie-Claude Landry des Buffets Bouf'elles, prix de l'effort, Éric Dubé, de Café A. L. Van Houtte, mention honorable, aussi pour l'effort, Michelle Lord du Complexe Félix-Leclerc, prix d'excellence et Louise Landry du Club de recherche d'emploi, prix de l'initiative linguistique.
Trois-Rivières, Musée québécois de la culture populaire, le mercredi 20 mars 2002, photo Jean-Bruno Ouellette-Lapointe 20020320/15a.

Capital culturel

La promotion et la valorisation de la langue française sont au cœur de nos préoccupations. Pour la SSJB de la Mauricie, promouvoir et valoriser la langue française, c'est contribuer à l'épanouissement et au rayonnement de ceux et celles qui la parlent, c'est prendre part au développement de notre région et, nous en avons la conviction, participer à l'enrichissement des gens qui l'habitent. C'est faire fructifier notre capital culturel et notre patrimoine collectif.


Trois-Rivières, Musée québécois de la culture populaire, le mercredi 20 mars 2002. Photo Jean-Bruno Ouellette-Lapointe 20020320/14a.
L'animateur de radio et de télévision Yvon Leblanc et des élèves de l'école Laflèche de Trois-Rivières.

Traditions orales

Le concours Le français à l'affiche est le passeur de sens de ce projet. Avec lui, nous voulons aider à consolider, dans la langue des affaires, du commerce et de l'Internet, nos traditions orales, nous voulons développer nos savoir-faire techniques, transmettre nos compétences sociales, communiquer nos valeurs communes, dire notre ouverture sur le monde de façon originale, résolue et joyeuse. Des exemples ? Il y a ici une tradition qui consiste, au Québec davantage qu'en France il est vrai, à choisir un vocabulaire inventif et moderne plutôt que de céder à une anglomanie galopante. Nos concepteurs multimédias s'expriment dans une langue riche, claire, sans artifices inutiles mais efficace. Des noms ? Voyez la liste de nos lauréats de cette année, la récolte est abondante.

Parler et écrire bellement

La langue sera belle si nous savons développer la fierté de la parler et de l'écrire bellement. Et nous réussirons si nous avons le courage d'affirmer notre volonté de la défendre en toutes circonstances. Paul Béguin écrivait : « Un peuple en pleine possession de sa langue est un peuple capable d'agir et de s'épanouir. C'est un peuple fort, avec une identité, qui peut se connaître et qui, se connaissant, peut diriger son avenir et être maître de son destin. »

En terminant, permettez-moi au nom du Conseil d'administration et des membres de la SSJB de la Mauricie, de féliciter tous ceux et celles qui font des efforts au quotidien pour projeter dans leur milieu, l'image d'une collectivité fière de parler un français de qualité et de l'afficher clairement.

Félicitations

Félicitations également aux jeunes et à leurs enseignants qui ont participé au concours Le français prend l'affiche à l'école. Ils sont notre espoir et notre devenir. À vous tous finalistes du concours Le français à l'affiche je redis notre admiration.

 Réal Boisvert, président de la SSJB de la Mauricie

Allocution prononcée lors de la cérémonie de remise des prix du 18e concours annuel Le français à l'affiche, Trois-Rivières, Musée québécois de la culture populaire, le mercredi 20 mars 2002.

Mots et parlures

Droit de parole ] [ Français, langue vivante ] Grange en démanche ] Placoteux au village ] Sacres et blaphèmes ] Temps des sucres ]

Art de vivre au Québec

Introduction ] Boire et manger ] Chouchous, du coq à l'âne ] Courtepointe ] Coutumes et usages ] Médecine et santé ] Mots et parlures ] Plein air ] Saisons ] Savoir-faire ]


le vendredi 26 septembre 1997 - le vendredi 6 septembre 2000
le mercredi 20 mars 2002 - le mercredi 16 avril 2014
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-12-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com