ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


46° 34' 12.3" N - 072° 12' 27.3" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade (Municipalité), sur la glace de la rivière Sainte-Anne, pêche aux petits poissons des chenaux, dans une cabane de la  pourvoirie Gaétan Portelance, 14:44 le dimanche 17 janvier 2010, photo Pecheurs_006_950.

Nichole Ouellette

présente

Plein air

À Saint-Hyacinthe
Canot de compétition
Chasse à l'oie blanche
Course de canots, le 21 mai
Course de canots, départ
Course de canots, portage
Course de canots, portage
Fleurifête
Motoneige
P'tits poissons des chenaux
Pêche blanche sur la glace
Promenade en traîneaux

Pêche blanche

Québec en photos

LaPérade, chemin du Roy

Regards des petites personnes

Une cabane à pêche

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée
GALERIE D'ART

CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

Art de vivre au Québec
Plein air Pêche aux petits poissons des chenaux

Capitale mondiale du p'tit poisson des chenaux

La rivière Sainte-Anne est la seule frayère connue pour le poulamon Atlantique, d'où son nom de capitale mondiale du p'tit poisson des chenaux.


46° 34' 12.3" N - 072° 12' 27.3" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade (Municipalité), église paroissiale, hôtel de ville, sur la glace de la rivière Sainte-Anne, cabanes à pêche aux petits poissons des chenaux, janvier 1993, photo 0064_05_800.


46° 34' 45.3" N - 072° 12' 37.3" O, Mauricie, MRC Les Chenaux, Sainte-Anne-de-la-Pérade (Municipalité), perçage d’un trou à la scie mécanique, dans la glace de la rivière Sainte-Anne, installation des cabanes à pêche de la pourvoirie Pierre Gravel, 13:54 le jeudi 21 janvier 2010, photo Trou_glace_011_800.

Histoire

Les Attikameks pratiquaient la pêche aux petits poissons des chenaux bien avant l'arrivée des Européens en terre d'Amérique.

L'histoire récente de cette pêche date de février 1938. Le hasard provoque la « nouvelle » découverte des petits poissons des chenaux à Sainte-Anne-de-la-Pérade.

Au temps des glacières

À Sainte-Anne-de-la-Pérade, au temps des glacières, le boucher Robert Mailhot et ses frères s'approvisionnent en glace à la rivière Sainte-Anne.

Chaque hiver, les Mailhot découpent des blocs de 24 pouces carrés, au godendart. Ils charroient ces blocs de la rivière à des hangars, avec une « time » de deux chevaux attelés sur une « sleigh ». Ces blocs se conservent à longueur d'année, dans le bran de scie. Les bouchers y gardent leur viande au frais.

Sous le frasil

En février 1938, affairé à ses découpes, Robert Mailhot remarque le passage de nombreux bancs de poissons sous le frasil.

Les hivers suivants, chacun constate que ces poissons reviennent frayer chaque année, en amont de la rivière Sainte-Anne, de la mi-décembre à la mi-février.

Bientôt, la famille Mailhot installe les premières cabanes à pêche sur la glace. Guy Mailhot, le fils de Robert raconte:

« C'est en traîneau à chiens que les premiers visiteurs étaient conduits de la gare du chemin de fer à nos cabanes puisque les routes étaient fermées en hiver à cette époque. »

Guy-Paul Brouillette, le président de l'ASS en rajoute :

« Le loueur de cabanes hébergeait les gars qui venaient à la pêche. Au commencement il n'y avait pas de femmes. Elles sont arrivées au moment de la libération vers les années 1960. »

Activité sportive bourgeoise

Chaque hiver, du 26 décembre au 15 février, dans les cabanes à pêche, sur la glace de la rivière Sainte-Anne, quatre-vingts à quatre-vingt-cinq mille pêcheurs taquinent le poisson en manches de chemise et en chandail.

Un groupe de pêcheurs peut prendre entre 150 et 250 poissons, en 10 heures.

Chaque année, les pêches sportives et commerciales prélèvent environ cinq millions de poissons.

Le ministère de l'Environnement et de la Faune du gouvernement du Québec évalue entre un et trois pour cent le prélèvement annuel sur la population globale de poulamons Atlantiques.

Location de cabane / informations

  • Ouverture de la pêche autour du 26 décembre, fermeture vers le 15 février
  • Corporation d'aménagement et de protection de la Sainte-Anne, CAPSA

Délices

  • Vider - nettoyer
  • Rouler les poissons dans de la farine
  • Frire dans un peu d'huile et du beurre
  • Compter 6 à 8 poissons par convive
  • Servir avec des frites maison, de la salade de chou, un quartier de citron

Microgadus tomcodal. -Poulamon Atlantique. -Atlantic Tomcod (Walbaum) -Petit poisson des chenaux. -Poisson de Noël. -Loche -(Tommy Cod).

Informations détaillées

Plein air

À Saint-Hyacinthe ] Canot de compétition ] Chasse à l'oie blanche ] Course de canots, le 21 mai ] Course de canots, départ ] Course de canots, portage ] Course de canots, portage ] Fleurifête ] Motoneige ] [ P'tits poissons des chenaux ] Pêche blanche sur la glace ] Promenade en traîneaux ]

Art de vivre au Québec

Introduction ] Ailleurs dans le monde ] Art et artistes ] Boire et manger ] Courtepointe ] Coutumes et usages ] Médecine et santé ] Mots et parlures ] Plein air ] Royaume de l'eau ] Saisons ] Savoir-faire ]


jeudi 25 décembre 1997 - le vendredi 6 octobre 2000
le jeudi 7 janvier 2010 - le vendredi 4 novembre 2011 - le mardi 21 mai 2013
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
17 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2014 – Tous droits réservés – Revu le 2014-12-02
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

  florelaurentienne.com
florelaurentienne.com