ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


45° 23' 44,5 N - 071° 04' 22,4" O, MRC Le Granit
Notre-Dame-des-Bois, le mont Mégantic vu de la municipalité, le samedi 13 juillet 2002, 20020711_06_950.

Nichole Ouellette

présente

Le Granit

Notre-Dame-des-Bois
Notre-Dame-des-Bois

Collines Montérégiennes

Notes toponymiques

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px et +
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée

ouellette001.com

Québec en photos
Le Granit Notre-Dame-des-Bois

Origine et signification

Ce qui caractérise cette municipalité de l'Estrie, ce sont les magnifiques panoramas qu'offrent ses composantes géographiques. Érigée à flanc de coteau, elle a été implantée au cœur de la région la plus montagneuse du territoire qui donne sur le versant le plus abrupt du massif du mont Mégantic. L'altitude à laquelle elle s'élève, 555 m, en fait l'une des localités les plus élevées du Québec. Vaste étendue peu peuplée, Notre-Dame-des-Bois prend place dans la MRC du Granit, au sud-ouest de Lac-Mégantic, à la frontière du Québec et du Maine en sa partie sud. D'importants espaces territoriaux estriens sont regroupés, en 1855, sous la dénomination de municipalité des cantons unis de Newport-Ditton-Chesham-Clinton-et-Auckland, dont la municipalité du canton de Chesham sera détachée en 1877, pour devenir Notre-Dame-des-Bois en 1958. Ainsi, du nom d'une ville du comté de Buckingham en Angleterre, on passait à un hagionyme dans la plus pure tradition québécoise. Cependant, les vastes forêts du canton de Chesham, en faisant l'un des plus boisés de la région, ne demeurent pas étrangères à la dénomination présente.

Les Bois-Damiens doivent leur nom à une statue de la Vierge installée face à l'église catholique en 1876 et représentant l'Immaculée Conception, patronne de Chesham. Dès 1877, la paroisse prend le nom de Notre-Dame-des-Bois, par suite de la modification en ce sens du nom de la statue et suivant le désir de monseigneur Racine. L'appellation mariale proviendrait peut-être de Chapelle-des-Bois en France (Franche-Comté), endroit solitaire où s'étaient réfugiés des prêtres pour fuir la Révolution en 1793. Un nommé Jacquin ayant sculpté une statue de la Vierge pour tromper l'ennui, ses confrères la baptisèrent tout naturellement Notre-Dame des Bois et le lieu devient un centre de pèlerinage fréquenté dès 1880. Enfin, l'endroit devait porter anciennement le nom de Vaillantbourg, en hommage à Pierre-U. Vaillant qui construisit là la première scierie vers 1875, mais toute une bataille ayant été livrée là-dessus, on trancha la question en retenant Vaillantbourg pour le bureau de poste et Notre-Dame-des-Bois pour la paroisse.

Texte extrait de :

Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté (Cédérom multimédia). Commission de toponymie du Québec. Les Publications du Québec, Micro-Intel 1997.


MRC Le Granit
Notre-Dame-des-Bois (Municipalité), sentier dans le Parc du mont Mégantic, Catherine Kirouac, interprète, parente du frère Marie-Victorin, son grand-père et lui étaient cousins germains, le samedi 13 juillet 2002, 20020711_09_800.

Safari en Westfalia

Le Granit

Notre-Dame-des-Bois ] [ Notre-Dame-des-Bois ]

Estrie

Le Granit ] Le Haut-Saint-François ] Le Val-Saint-François ] Les Sources ] Memphrémagog ] Sherbrooke ]


jeudi 12 décembre 2002
le samedi 20 octobre 2007 - le jeudi 24 décembre 2015
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
20 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2017 – Tous droits réservés –  Revu le 2017-12-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

florelaurentienne.com