ACCUEILnichole@ouellette001.com

Dernière page éditée, dernière mise à jour

ouellette001.com

GALERIE D'ART ART DE VIVRE AU QUÉBECPAPIERS PEINTSRACINES ET SENTIERSREGARDS DES PETITES PERSONNESQUÉBEC EN PHOTOS


46° 07' 03.4" N - 072° 55' 51.1" O, Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre
Centre-du-Québec, MRC Nicolet-Yamaska, Pierreville, baie Saint-François, section alluviale du fleuve Saint-Laurent, excursion à la découverte des îles et des marais, à bord de l'embarcation de Michel Péloquin, 11:33 le samedi 10 septembre 2005, photo Pierreville_032_950.

Nichole Ouellette

présente

Maskinongé

Lac-Saint-Pierre (Notes)
Saint-Mathieu-du-Parc
Saint-Mathieu-du-Parc
Saint-Mathieu-du-Parc
Saint-Mathieu-du-Parc
Saint-Mathieu-du-Parc

Québec en photos

Eaux vives, eaux tranquilles

Notes toponymiques

Michel Péloquin, observations personnelles sur les îles de Sorel

Section alluviale du fleuve Saint-Laurent

Flore laurentienne

Section du triangle montréalais

Section alluviale du Saint-Laurent

Regards des petites personnes

En canot

ouellette001.com

Accueil
Art de vivre au Québec
Info et services
Photos 1280 px
Québec en photos
Racines et sentiers
Regards d'enfants
Dernière page éditée
GALERIE D'ART

ouellette001.com

Québec en photos
Mauricie – Maskinongé

Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre

Cette réserve de la biosphère couvre l'ensemble du lac Saint-Pierre


46° 15' 12.8" N - 072° 38' 30.0" O, Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre, Centre-du-Québec, MRC Nicolet-Yamaska, Nicolet, Parc écologique de l'Anse-du-Port, plaine d'inondation, section alluviale du fleuve Saint-Laurent, 12:41 le mercredi 12 avril 2006, photo Nicolet_005_800_200.

« Le lac Saint-Pierre est un écosystème unique dans tout le Saint-Laurent. Sa conservation est essentielle pour la protection de la biodiversité québécoise [...].


46° 04' 53.2" N - 72° 57' 16.5" O, Montérégie, MRC Pierre-De Saurel, Yamaska (Municipalité), baie de Lavallière, grenouille léopard, végétation basse, 10:38 le samedi 10 septembre 2005, photo Yamaska_001_400.
Les caractéristiques [...] » sont : «
  • la plus importante plaine d'inondation du Saint-Laurent ;
  • un territoire demeuré à 90% naturel ;
  • le plus important archipel du Saint-Laurent avec une centaine d'îles ;
  • 20% de tous les marais du Saint-Laurent ;
  • 50% des milieux humides du Saint-Laurent ;
  • 27 espèces de plantes rares ;
  • 79 espèces de poissons dont deux figurant sur la liste des espèces menacées ;
  • la plus importante halte migratoire de sauvagine du Saint-Laurent ;
  • 288 espèces d'oiseaux observées dont 116 considérées comme nicheuses ;
  • 12 espèces d'oiseaux faisant partie des oiseaux menacés du Québec ;
  • première halte migratoire printanière de l'oie des neiges sur le Saint-Laurent ;
  • la plus importante héronnière en Amérique du Nord ;
  • les plus importants gestes de conservation du Québec ».
Données tirées du « Formulaire de proposition de Réserve de biosphère Unesco - programme sur l'homme et la biosphère », page 7.

Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre

Notes et mises à jour des informations par Michel Péloquin.


46° 04' 49.7" N - 072° 57' 02.2" O, Montérégie, MRC Pierre-De Saurel, Yamaska (Municipalité), baie de Lavallière, panneau explicatif,  10:47 le samedi 10 septembre 2005, photo Yamaska_006_800_200.

Le lac Saint-Pierre a été désigné, le 9 novembre 2000, par l'Unesco, dans le cadre de son programme sur l'homme et la biosphère « Réserve de la biosphère mondiale ».

Lac Saint-Pierre

Ce vaste élargissement du Saint-Laurent, situé à 10 km en amont de Trois-Rivières, s'étend de l'embouchure de la rivière Nicolet jusqu'à Sorel.


46° 07' 37.0º N - 072° 57' 30.3º O, Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre, bouée S 110, perchoir de sternes pierregarin, 14:01 le samedi 10 septembre 2005, photo Section_alluviale_011_800_200.

Le lac Saint-Pierre, nappe d'eau naturelle d'une profondeur moyenne de 3 m, a quelque 35 km de longueur et 10 km de largeur. Sa superficie est de 353 km².

Le lac reçoit les eaux de nombreux cours d'eau : le Saint-François, le Richelieu, la Nicolet, au sud, la Maskinongé, la rivière du Loup, la Yamachiche au nord. Il a vraisemblablement reçu son nom de Samuel de Champlain en 1603 parce qu'il l'a découvert le jour de la fête de saint Pierre, le 29 juin. Cependant le fondateur de Québec n'emploie le toponyme Lac Saint-Pierre qu'en 1609 « Continuant nostre routte jusques à l'entrée du lac sainct Pierre... ». Ce nom de lieu, qui n'a pas eu de concurrents français par la suite, s'est immédiatement imposé. Il n'empêche que cette grande nappe d'eau aurait pu conserver sa dénomination primitive française Lac d'Angoulême qui lui avait été attribuée vers 1535-1540. On ignore qui l'avait baptisée ainsi du temps de Jacques Cartier et pourquoi cette appellation est tombée dans l'oubli au XVIIe siècle.


46° 08' 13.8" N - 073° 02' 00.8" O, Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre, Lanaudière, MRC D'Autray, Saint-Ignace-de-Loyaula, chenal et embarcation, 15:11 le samedi 10 septembre 2005, photo Saint_Ignace_de_Loyola_003_800_200.

Dans sa Narration du voyage de 1535-1536, Jacques Cartier décrit le lac Saint-Pierre et les îles de Sorel sans les nommer. Même si aucun toponyme n'est mentionné dans la Narration, on a émis l'hypothèse que c'est le découvreur du Canada qui aurait baptisé Angoulême les îles de Sorel ou du lac Saint-Pierre, en l'honneur d'un fils de François Ier. Cartier avait aussi honoré ce prince à Cap-Rouge, en 1541, quand il dénomma Charlesbourg-Royal les forts construits au pied et sur le promontoire surplombant le fleuve. Les Abénaquis nomment cette grande étendue d'eau sous le nom descriptif de Nebesek qui se traduit par au lac.


46° 07' 05.5" N - 72° 55' 50.9" O, Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre, Centre-du-Québec, MRC Nicolet-Yamaska, Pierreville, baie Saint-François, section alluviale du fleuve Saint-Laurent, 10:22 le samedi 10 septembre 2005, photo Pierreville_041_800_200.

Dans la toponymie régionale, l'allusion à cette nappe d'eau apparaît dans plusieurs noms de lieux tels Pointe-du-Lac et Saint-François-du-Lac.

Bibliographie :
  • Noms et lieux du Québec : si chaque lieu m'était conté (Cédérom multimédia). Commission de toponymie du Québec. Les Publications du Québec, Micro-Intel 1997.
  • Histoire de la paroisse Saint-François-Xavier de Batiscan 1684-1984, Éditions du Bien Public, 1984, 498 pages.

Maskinongé

[ Lac-Saint-Pierre (Notes) ] Saint-Mathieu-du-Parc ] Saint-Mathieu-du-Parc ] Saint-Mathieu-du-Parc ] Saint-Mathieu-du-Parc ] Saint-Mathieu-du-Parc ]

Mauricie

Les Chenaux ] Maskinongé ] Mékinac ] Shawinigan ] Trois-Rivières ]


le vendredi 17 novembre 2006 - le samedi 10 août 2013
constante mouvance de mes paysages intérieurs

 
mémoires enracinées dans le Québec du XIXe siècle, ramifiées dans le XXIe
 
17 ans de publications – 1 500 pages – 8 500 photos – 100 000 liens – Copyright © 1997-2014 – Tous droits réservés – Revu le 2014-11-01
 

Publicité

Recensement des richesses végétales vasculaires naturelles de la vallée du fleuve Saint-Laurent, au Québec

  florelaurentienne.com
florelaurentienne.com